Nos revendications actuelles et nos propositions pour l’Ecole que nous voulons:

-Le retrait du projet de loi dite de « L’école de la confiance et le retrait des réformes du lycée, du bac, de la loi ORE et de Parcoursup, du décret sur les heures supplémentaire dans le 2nd dégré.

-L’arrêt des menaces, des sanctions et des pressions sur le personnel et les élèves mobilisés.


-Une baisse de tous les effectifs par classe et des créations de postes, notamment de remplacement.

-La création de services de médecine scolaire, d’éducation spécialisée, d’enseignement spécialisé, de psychologie scolaire, d’assistance sociale pour chaque établissement scolaire.

-La protection du caractère national et gratuit de l’Éducation Nationale et de tous les services publiques (contre l’autonomisation des établissements et le développement du privé)

-La titularisation de tout le personnel embauché en contrats précaires ( AED, vacataires, AESH…) et une professionnalisation des Accompagnants d’Elèves en Situation de Handicap (AESH).

-Une carte de l’éducation prioritaire élargie de la maternelle au lycée, et une vraie politique de mixité sociale.

-Le retrait des évaluations qui favorisent la concurrence, la hiérarchisation ou la sélection, que ce soit celle des élèves, des enseignant.e.s ou des établissements.

-La protection de la liberté pédagogique des enseignants et enseignantes, une formation basée sur le modèle de l’apprentissage en alternance au début de la carrière, puis une formation et un accompagnement de qualité tout au long de la carrière (contre des visites sanctions très espacées).

-Une augmentation immédiate des rémunérations afin notamment de rattraper toutes les pertes de salaire ; l’indexation des salaires au minimum sur l’inflation et la suppression du jour de carence et la protection du système des retraites.

-Le développement d’un vrai service d’orientation (contre la suppression des Centres d’Informations de l’Orientation, CIO)