École morte ou déserte

Il s’agit pour les parents de ne pas mettre leurs enfants à l’école, et de justifier cette absence auprès de l’administration par son désaccord avec la nouvelle loi. Cela permet, en plus, de dégager du temps aux professeur.e.s – empêché.e.s d’assurer leur service face à une classe vide – pour continuer à agir dans la mobilisation, sans que cela n’entraine de retenue de salaire. Enfin, comme les happenings, cela permet d’attirer l’attention.

Journée école déserte à l’école Métra (Paris 20ème), le 11 avril 2019