La caisse de grève parisienne

Ceci est un exemple de fonctionnement; toutes les caisses de grève ne fonctionnent pas exactement de la même manière, notamment au niveau de la redistribution.

Comment ça fonctionne ?

Les règles de fonctionnement de la caisse de grève sont décidées collectivement par les grévistes en Assemblée Générale :
– actions mises en place pour récolter de l’argent (collectes en manifestation, sur les marchés, ventes de tee-shirts, concerts de soutien, cagnottes en ligne).
 – modalités de partage de l’argent qui sera récolté ;
 – les personnes qui gèrent la caisse et tiennent les comptes

Cette caisse de grève a été créé par l’assemblée des grévistes parisien.ne.s (elle n’est liée à aucun syndicat ou organisation politique). Elle servira à aider financièrement, les collègues grévistes, à soutenir leur moral et leur détermination pour poursuivre les actions de grèves reconductibles.

Assemblée générale à la Bourse du travail de Paris.

Elle est alimentée par des dons de particuliers, mais aussi par l’organisation de ventes (tee-shirts…) et l’organisation d’événements de soutien (concerts, etc.).
Le programme est à venir !

Où vont les dons ?

L’intégralité des dons perçus par la caisse de grève ira aux personnels grévistes de l’éducation nationale (les enseignant.e.s, mais aussi les assistant.e.s d’éducation et les AESH – dont la précarité du statut et la faiblesse des salaires est très souvent un obstacle à la grève).

Le compte bancaire lié à la cagnotte en ligne est celui de l‘association (loi 1901) Arrêt Images, créée par des professeur.e.s des écoles lors d’un mouvement de grève reconductible en 2003.
Depuis, elle accueille les caisses de grève des enseignant.e.s parisien.ne.s.

Les personnes souhaitant savoir après coup comment nous aurons utilisé leur argent peuvent laisser leurs coordonnées pour qu’à la fin du conflit nous leur fassions un petit topo sur l’utilisation des dons versés.
Pour nous contacter : greve-educ[a]riseup.net.